L’implantologie : les greffes osseuses pré-implantaires

 

Deux techniques principales sont décrites :

L’accès latéral : il permet de réaliser des greffes de volume important. Un abord est réalisé sur la paroi externe du sinus maxillaire permettant d’obtenir un large accès avec une visibilité maximale de la zone opératoire.

 

Panoramique avant

l’abord latéral

Panoramique avant l’abord latéral

   

Panoramique après

l’abord latéral

Panoramique après l’abord latéral

Greffe sous-sinusienne

 

 

L’abord crestal (ou technique de SUMMERS) : cette technique est réservée aux greffes de volume réduit. Le matériau est poussé dans l’espace sous sinusien par le puits de forage des implants.

 

Panoramique avant l’abord crestal

Panoramique avant
l’abord crestal

   

Panoramique après l’abord crestal

Greffe sous-sinusienne

Panoramique après

l’abord crestal

 

En fonction des situations, les implants peuvent être mis en place simultanément à la greffe osseuse, ou de façon différée (4 à 6 mois après la greffe).

Pour ces greffes sous sinusiennes, l’état du sinus doit être sain et, en cas de doute, un avis ORL sera demandé.

Dans la plupart des cas de greffe osseuse sous sinusienne, le greffon osseux est un substitut osseux d’origine animale ou synthétique, ce qui évite d’avoir à réaliser un prélèvement osseux.

 

Suites opératoires

Quelle que soit la greffe osseuse réalisée, l’intervention peut se dérouler au cabinet sous anesthésie locale et doit être effectuée dans des conditions très strictes d’asepsie du bloc opératoire.

Comme toute intervention chirurgicale, les greffes osseuses pré-implantaires sont suivies d’une période de cicatrisation, au cours de laquelle peuvent apparaître une douleur, un gonflement (œdème) ou un hématome. Pour que cette période de cicatrisation se déroule dans les meilleures conditions, une prescription et des conseils post-opératoires vous sont remis par votre praticien. Le respect de la prescription et des conseils de votre chirurgien est impératif.

 

 
Ce qu’il faut retenir
 

 

 

Page précédente :

 

 

• Les greffes osseuses pré-implantaires permettent d’augmenter le volume osseux de façon à pouvoir    mettre les implants dentaires dans un volume osseux suffisant.
• Les greffes osseuses doivent être effectuées dans des conditions très strictes d’asepsie du bloc    opératoire.

• Le volume osseux disponible pour placer les implants doit être évalué lors de l’analyse pré implantaire    à l’aide d’un examen scanner.

• Comme toute intervention chirurgicale, le respect de la prescription et des conseils post-opératoires de    votre chirurgien est impératif.

Page suivante : 

Principes d’extraction d’une dent dans le but de poser un implant